Biotope : 3 questions à ... Søren Øllgaard

19/10/2018

L'édition 2018 des Journées nationales de l’architecture aura lieu du 19, 20 et 21 octobre. A cette occasion, rencontre avec Søren Øllgaard, associé, directeur de la conception et architecte chez Henning Larsen, l'agence danoise qui a conçu le Biotope comme un emblème urbain, esthétique et fonctionnel, centré sur ses usagers.

 

Comment décririez-vous le Biotope ?

Soren Øllgaard (SO) / Comme son nom l’indique, le Biotope est un lieu de vie, un milieu parfaitement adapte aux besoins de ses occupants et ouvert sur son environnement. Son originalité : être à la fois inspire par la nature et intégré à la ville. Le bâtiment se structure à partir de deux courbes qui le rendent dynamique tout en préservant sa rationalité. Sa compacité incite aux échanges mais sans promiscuité entre ses occupants. Le Biotope, c’est aussi un lien avec la nature, par la présence de grandes ouvertures donnant sur des cascades et des terrasses végétalisées, le recours à des matériaux naturels, comme le bois ou la pierre, et l’omniprésence de la lumière. Je suis convaincu du rôle apaisant de la nature.
 
 

Quel est pour vous le bureau idéal ?

SO / Le bureau idéal n’est pas une boite mais un lieu ouvert qui incite à l’échange entre les collaborateurs et avec l’extérieur. Ainsi, nous avons imaginé un atrium spacieux, sur deux étages, jalonnes d’espaces de rencontre, de détente, de coworking.

Nous avons également limite les bureaux individuels pour privilégier les espaces ouverts. Je crois profondément que l’énergie émane des relations créées entre les personnes. Un bâtiment de bureaux réussi doit prendre en compte tous les usages et les différentes manières de travailler. Cela crée plusieurs lieux de vie qui font du Biotope une mini-ville qui rappelle les principes architecturaux de la tradition danoise et sa culture du vivre ensemble.

 

Vous avez dessiné le Biotope en un temps record. Comment avez-vous réussi à tenir des délais si tendus ?

SO / C’est d’abord la relation avec les équipes de Linkcity et de Bouygues Bâtiment Nord-Est qui a créé l’émulation pour inventer le Biotope dans le temps imparti. Il s’agit d’un bâtiment de bureaux mais également d’un vecteur d’image pour celui qui l’occupe. L’équipe d’Henning Larsen a trouvé des partenaires extrêmement engages et passionnes par le projet architectural. Qu’il s’agisse des ingénieurs ou des développeurs, tous étaient particulièrement respectueux de la qualité de notre travail et réceptifs a notre recherche esthétique. Nous avons dépassé les habituels enjeux financiers et nous sommes retrouvés autour des mêmes ambitions. 

Suivez-nous :